De la con-passion à la compassion

27 février 0 Commentaire Catégorie: Non classé

Reportage ce matin sur RTL, sur Redoine Faïd, le multi-récidviste du braquage et de l’évasion, qui doit être jugé prochainement.

L’angle d’approche du journaliste m’a considérablement dérangé.

Il semblait faire de Faïd un braqueur « romantique », qui s’était inspiré de films pour ses forfaits, et limite pittoresque et amusant, quand sa bande avait utilisé des masques de politiciens de l’époque (Mitterrand, Rocard, Balladur).

Puis il est souligné que Faïd a entamé une grève de la faim et de la soif, que la prison « risque de le briser », et qu’il est…en manque de braquages ! Si si, c’est même très sérieux et confirmé par des experts psychiatres.

C’est tout juste s’il n’est pas suggéré de le laisser sortir pour assouvir son « addiction », comme un drogué à qui on offrirait un « shoot » de temps à autre. A moins que, comme avec le Subutex, l’on lui donne un « substitut » en lui faisant organiser un faux braquage au coeur de la maison d’arrêt ?

Enfin, il est souligné qu’il proteste contre ses conditions d’incarcération trop drastiques. C’est oublier que le susdit s’est fait « la belle », y compris à coups d’explosifs, de deux maisons d’arrêt. Ce qui peut expliquer que ses demandes de transfèrement soit rejetées, au vu de sa dangerosité…

Le journaliste de conclure : « il a entamé une grève de la faim et de la soif car il se sent emmuré vivant ».

Monsieur Faïd, vous ne connaissez pas la chance que vous avez.

Celle de ressentir la faim, la soif.

Cette chance, vous ne l’avez pas laissé à Aurélie Fouquet. Elle était policière, elle est morte au cours de l’un de vos braquages en 2010 quand vous avez mitraillé sa voiture de police municipale.

Car oui, si pour vous braquer un fourgon c’est « le top du top », cela n’a rien du « romantisme » que ce reportage laissait transparaître.

Il eut été convenable que le journaliste rappelât cet aspect des choses, et n’occultât pas la mort tragique d’Aurélie Fouquet, cette mort qui constitue une tache indélébile sur votre CV.

Car si vous êtes emmuré vivant, elle, est enterrée morte.

Pour l’un comme pour l’autre, le responsable, c’est vous.

Ecrivez un Commentaire

Commenter Gravatar

Je suis con ou bien... ? |
VICTOR OJEDA-MARI AUTEUR ET... |
Désintoxicateur |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Réseaux Sociaux
| EN AVOIR OU PAS
| Actions populaires françaises