Carnet de notes

28 mai 0 Commentaire Catégorie: Non classé

Son unique rendez-vous à mon Cabinet a duré à peine 10 minutes. Juste le temps de lui expliquer qu’au vu des documents qu’il m’apportait, il devait régler son créancier.
Il m’a noté sur Google, 4 étoiles sur 5.
J’ignore encore pourquoi 4, pourquoi pas 5…il ne l’a pas précisé  par un commentaire circonstancié.

Je trouve ce système de notation, particulièrement angoissant.

L’on se croirait en Chine (qui envisage de noter ses citoyens, avec à la clé, pour les « cancres », moins de droits, comme celui de voyager !)
J’ai horreur d’être soumis à l’arbitraire, et c’est précisément la raison pour laquelle je suis devenu avocat.
Alors si c’est pour se retrouver noté comme à l’école, parfois par des inconnus sous pseudo…surtout sans explication de la notation…donc d’être exposé à un zéro étoile d’un fou ou d’un raseur, mécontent d’avoir été fichu à la porte du Cabinet après que j’aie refusé d’engager des poursuites farfelues contre la Ligue des Champions de Foot…
Ou à la notation d’un adversaire pour se venger d’avoir perdu contre mon client !

D’aucuns utilisent éhontément le chantage à la mauvaise notation sur les réseaux sociaux. Tel celui qui, pour récupérer ses arrhes après annulation par lui-même de sa réservation de 14 chambres d’hôtel, menace mon client d’un « avis très négatif sur les sites internet Booking, Tripadvisor, etc ».
Sur ce, je vous laisse, je file (mal) noter mes Confrères et concurrents Carnet de notes (je plaisante, bien entendu)
C’est vrai que ça défoule…

Ecrivez un Commentaire

Commenter Gravatar

Je suis con ou bien... ? |
VICTOR OJEDA-MARI AUTEUR ET... |
Désintoxicateur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Réseaux Sociaux
| EN AVOIR OU PAS
| Actions populaires françaises